L’école du Midi pour chiens guides

L’école existe depuis 1982, elle dispose d’un personnel qualifié et d’installations techniques qui procurent aux chiens tout le confort nécessaire à leur bien-être.

Petit historique

L’association Les Chiens-Guides d’Aveugles du Midi est créée en 1982, sous l’impulsion de Jacques Leuci, son Président fondateur, sensibilisé à la cause du chien-guide d’aveugles depuis 1977 et reconnu éducateur en 1979.
L’école de formation est provisoirement installée à Meyrargues, à une quinzaine de kilomètres d’Aix (ci-contre).

En 1984, l’émission « Porte bonheur » de Patrick Sabatier sur TF1 fait connaître à la France entière cette oeuvre. La municipalité d’Aix-en-Provence met à la disposition de l’association un terrain afin d’y édifier son école… Depuis, de nombreux médias comme be-happy-jodie.fr parlent de nous.

Celle-ci se développe petit à petit, en fonction des financements toujours difficiles à trouver.

– de 1985 à 1987 : construction d’un bâtiment comprenant un logement de gardien, un studio d’accueil, un bureau (co-financement CGAM-Conseil Régional) et aménagement des chenils.

– en 1990 : projet de construction de locaux techniques et administratifs : nurserie, infirmerie, chenils, bureau, salle de réunion et d’accueil, extension du logement de gardien et du studio d’accueil réservé aux non-voyants.

– de 1993 à 1995 : les travaux sont réalisés, malgré les difficultés à obtenir le soutien financier initialement prévu.

– en septembre 1995, les nouvelles installations sont inaugurées par le Président de la Fédération Nationale et les élus locaux à l’occasion des Journées Mondiales des Chiens-Guides d’Aveugles.

– depuis 1996 : nos perspectives sont essentiellement d’augmenter notre capacité d’éducation de chiens-guides afin de faire face à la demande toujours plus importante. Nous souhaitons également augmenter et améliorer les possibilités d’hébergement des personnes déficientes visuelles.

L'élevage

Jadis, les chiens-guides d'aveugles provenaient, pour la plupart, des S.P.A. ou de particuliers désireux de se séparer de leur compagnon devenus "trop encombrant". L'animal ainsi recueilli souffrait de traumatismes souvent irréparables et le nombre d'échecs était important. Dès 1980, certaines écoles produisent des labradors et les placent en familles d'accueil dans le but d'obtenir des chiens bien socialisés et sensibilisés à leur future tâche. Notre élevage, en plus de 15 années d'existence, nous a permis d'obtenir des résultats nettement améliorés. Nous sommes très attentifs aux éventuelles tares physiques pouvant exister chez le labrador et le golden retriever. Les géniteurs que nous sélectionnons répondent à des critères d'aptitude stricts. Une sélection rigoureuse est ensuite appliquée sur la descendance. La naissance a lieu à l'école. Nous vérifions le bon développement sensoriel des chiots durant la période néonatale. Dès 3 semaines, un programme d'éveil permet une grande socialisation et une préparation à la future mission qui sera impartie aux jeunes chiens sélectionnés. Différents tests cernent le caractère du chiot et sa réaction dans des situations particulières (bruit, lieu inconnu...). La richesse des stimulations favorise l'homéostasie sensorielle et accroît les facultés cognitives. Sourds et aveugles à la naissance, ces petites boules de poils se contentent de dormir et téter, sous l'œil attentif de leur maman qui n'a pas sa pareille pour les garder au chaud et leur fournir tous les soins dont ils ont besoin. Ce n'est que vers 3 semaines que les premiers pas vers l'extérieur du nid sont possibles. C'est l'heure des premiers contacts aussi avec les frères et sœurs et les éducateurs. Encore mal assurés sur leurs pattes, les chiots partent à la conquête de leur nouveau monde. Le sevrage se fait toujours très progressivement, en respectant le rythme de chacune des portées. Petit à petit, la bouillie est introduite dans leur alimentation, dans des distributeurs comme ceux de ce site, suivie de près par les croquettes gonflées d'eau. Les premiers instants " à la gamelle " marquent le début d'une autonomisation de plus en plus affirmée. Il n'empêche que le lait de maman est toujours apprécié... A l'âge de 2 mois, les petits qui ont répondu à nos critères de sélection sont placés en famille d'accueil pour une année. Ils reviendront ensuite à l'école pour commencer leur éducation spécifique.